les Bienfaits de jouer

  
Les bienfaits d’être actif sont multiples. L’exercice peut réduire le risque de problèmes cardiaques et d’ACV de tout prêt de 50%, sans compter la réduction de risque de diabète, de cancer du poumon et du côlon, l’ostéoporose et maintes autres conditions chroniques.  
  
De plus, l’activité physique procure de multiples bienfaits sur le plan psychosocial. On peut penser à la diminution du risque de dépression et une meilleure estime de soi. Malgré le fait que nous sommes tous conscients des bienfaits de l’exercice physique, Statistique Canada rapportait qu’en 2005, moins de 50% de la population faisait suffisamment d’activité physique pour bénéficier des avantages pour la santé.  
  
Parmi les données démographiques, nous retrouvons les hommes et femmes de plus de 65 ans. Dans ma pratique, j’ai eu l’occasion d’encourager et de conseiller des milliers de gens plus âgés à changer
leur style de vie et à devenir plus actif afin d’améliorer leur santé.  
  
Après avoir observé mes succès et mes échecs avec ces clients, quelques éléments clefs sont devenus évidents pour moi dans la poursuite d’amener ces gens à devenir plus actifs physiquement. Un élément clef pour ces gens est de choisir une activité qui associe le social, l’amusement et l’exercice avec lesquels ils sont confortables.  
  
Il y a un peu plus d’un an, un ami m’a invité à venir jouer au Pickleball. Je dois admettre qu’au début, j’étais vraiment sceptique jusqu’à ce que mon ami me dise qu’il y avait plus de 60 joueurs qui pratiquaient ce sport d’une façon quotidienne et que le groupe augmentait sans cesse. J'étais curieux, qu’avais-je à perdre?  
  
Je me suis rendu au Centre Récréatif de South Surrey pour jouer et en apprendre plus. Ce fut un éveil total pour moi. J’ai immédiatement reconnu le potentiel que ce sport offrait à la population plus âgée qui voulait faire de l’exercice et devenir plus active. Le fait de jouer sur un terrain plus petit que celui d’un terrain de tennis permet de réduire proportionnellement l’intensité du sport.  
  
L’utilisation d’une balle qui est plus lente que dans les autres sports de raquette réduit aussi l’intensité du sport.
Pour les adultes qui ont des capacités physiques limitées, la pratique du jeu en double et sur un terrain intérieur réduit d'autant l’intensité et les exigences de ce sport. Depuis ma découverte du Pickleball l’an dernier, j’ai recommandé à plusieurs de mes clients de s’y adonner et ceux qui ont suivi mes conseils aiment tous pratiquer ce sport.  
  
Je crois vraiment que le Pickleball est un sport qui regroupe les critères requis pour amener les gens à faire de l’exercice... Les gens s’amusent, il y a un aspect social et une vaste majorité des aînés ont suffisamment de mobilité pour s’y adonner. Les gens qui souffrent de conditions chroniques tel le diabète ou des problèmes cardiovasculaires devraient consulter leur médecin ou un physiothérapeute avant de jouer.  
  
Cet article a été rédigé par Dylan Chipperfield. Dylan travaille depuis déjà 9 ans dans l’Ouest Canadien sur des programmes d’exercice pour adultes. Il est titulaire d’un Baccalauréat en Kinésiologie et est certifié par la Société Canadienne de Physiologie de l’Exercice ainsi que de l’American Collège of Sports Medicine. Il travaille présentement avec le Fraser Health Authority et les Associations de Conditionnement Physique et de Bien-Etre de Richmond à titre de Spécialiste de l’Exercice.