Guide Stratégique

 
Ce guide stratégique rédigé par l’instructeur «Mo» est un outil qui vous aidera à approfondir vos connaissances du Pickleball et à améliorer vos techniques de jeu. 
L’instructeur «?Mo?» commence son exposé en nous faisant un rappel de 10 points sur lesquels nous devons nous attarder pour améliorer notre jeu. 
 
Voici les 10 façons de vous assurer de gagner plus de matchs que d’en perdre:
 
  1. Réussissez souvent votre service  
  2. Réussissez souvent votre retour de service.  
  3. Jouez les balles " IN" et évitez les balles " OUT"  
  4. Lorsque votre adversaire vous envoie un coup rapide et difficile, essayez un amorti d’un angle facile plutôt que de faire un retour agressif  
  5. Laissez votre partenaire jouer un coup droit facile au lieu jouer un coup de revers difficile 
  6. Acceptez que votre partenaire fasse un point en empiétant dans votre aire de jeu  
  7. Placez la balle aussi près des pieds de vos adversaires que possible  
  8. Placez-vous rapidement près de la zone d'action contrôlée (ZAC)  
  9. Frappez la balle lentement afin d'éviter des erreurs  
  10. Retournez la balle sur la ligne du centre entre vos adversaires et évitez les coups d’un angle difficile
Des Stratégies pour le Pickleball 
 
Des Stratégies pour le Pickleball  
  
Le «Grip» terme interchangeable avec «la Prise»  
  
Utilisez la prise Continentale. La pointe du "V" entre votre pouce et votre index devrait être placée sur le dessus du manche de la raquette lorsque la face de la raquette est perpendiculaire au sol.  
  
La prise le plus facile à utiliser est la prise Continentale (voir indices à la volée). Cette prise est à mi-chemin entre la prise d'avant-main de l'Est et la prise de revers de l’Est. Un joueur utilisant la prise "Continentale" n'est jamais obligé de changer sa prise. La prise est la même pour le service, la volée, le coup de rebond ou le lob lorsqu'on utilise celle-ci.  
  
La plupart des joueurs de Pickleball utilise seulement une main sur la raquette pour frapper la balle. Il est toutefois possible qu’un joueur puisse se sentir plus à l'aise et avoir plus de contrôle sur sa raquette en utilisant deux mains pour tenir sa raquette.  
  
Si vous avez de la difficulté à tenir votre raquette lorsque la température est très chaude et/ ou humide, vous pouvez porter une bande de poignet ou acheter des surgrips de tennis. ......  
  
Position d’attaque
  
Retournez à votre position d’attaque (voir indices pour volée) rapidement après avoir frappé un rebond (un amorti) ou à la volée, en tenant votre raquette devant vous.  
  
Une erreur commune est de ne pas tenir notre raquette dans une bonne position lorsqu'on s'approche de la ZAC. Plusieurs joueurs la tiennent au niveau des genoux ou à la hauteur du filet alors qu'ils devraient la tenir devant eux à la hauteur de la poitrine.   
Vous devriez être en position d’attaque lorsque la balle vient en contact avec la raquette de votre adversaire:   
Vos coudes et votre raquette devant votre corps, vos pieds séparés à la largeur de vos épaules, sur la pointe des pieds plutôt que sur les talons et soyez prêts à vous déplacer d’un côté à l’autre. Vous ne devriez jamais être en mouvement au moment où la balle vient en contact avec la raquette de votre adversaire. Peu importe l'endroit où vous êtes sur le terrain, arrêtez-vous et prenez votre position d’attaque. Il ne faut jamais sacrifier être prêt au détriment de se positionner sur le terrain. Peu importe où que vous soyez sur le terrain, si vous n’êtes pas prêt à frapper la balle, les chances sont grandes que vous ne la frapperai pas avec précision.  
  
Retour du Service  
  
N’essayez pas un coup risqué et ne faites pas une erreur non-forcée. Fixez une cible à cinq pieds de la ligne de fond et huit pouces à gauche de la ligne médiane. Ceci aura pour effet de garder la balle près du coup de revers de votre opposant qui devrait, en temps normal, être près de la ligne médiane. La balle passera légèrement par-dessus le filet, ce qui vous donnera le temps de réagir.  
Frappez la balle lentement afin de vous donner le temps de vous déplacer vers la ZAC. Changez de spin à l’occasion (spin d’en dessus ou d’en dessous). Cette tactique peut entraîner des erreurs de la part de certains de vos adversaires.  
  
À l’occasion, lorsque vous menez le match, vous pouvez frapper un retour rapide ce qui permettra un changement de rythme lorsque votre adversaire ne s’y attend pas.  
  
Placez le retour au fond du terrain, un peu plus proche du revers de votre adversaire. Ceci va créer la confusion car les deux adversaires pensent que l’autre prendra le retour.  
  
Lors de la réception du service, soyez au moins 12 pouces en arrière de la ligne de service ; de cette façon, la balle rebondira devant vous et non à vos pieds, le retour est alors  beaucoup plus difficile. Si votre adversaire a un service très rapide et profond, vous devriez vous reculer un peu plus.  
  
Prenez note des joueurs qui frappent des services courts et doux. Surveillez la raquette du serveur et soyez prêt à avancer rapidement en cas de retour court.   
  
Si un de vos adversaires est un joueur plus faible, dirigez votre retour au revers de ces joueurs jusqu’à ce que vous fassiez quelques points.  
  
Lorsque le meilleur des deux joueurs ne s’y attend pas, frappez la balle en direction de son coup de revers. L’élément de surprise y fait pour beaucoup.  
  
Lorsque votre service est retourné, essayez de frapper la balle doucement dans la ZAC (third shot). N’essayez pas de maîtriser votre adversaire avec un coup rapide et fort à moins que vous soyez un joueur de haut calibre et que vous réussissiez ce coup et gagner le point au moins 80% du temps. Vos deux adversaires sont déjà au filet et ce serait un coup à risque élevé. Un petit coup doux et lent vous permettra d’avancer au filet sans être sur la défensive. Plus de points sont gagnés au retour, parce que la première équipe qui arrive au filet gagne habituellement le point. Si vous êtes capable de faire 8 points sur 10 avec une autre stratégie...allez-y!!!  
  
Le service est un élément très important du jeu. Ne ratez jamais votre service en frappant la balle trop fort. Vos adversaires n’ont rien à faire pour gagner le point lorsque vous manquez votre service. Donnez-leur la chance de perdre le point en faisant un bon service. En ratant votre service régulièrement, vous perdrez aussi la confiance de votre partenaire.  
  
Après avoir fait votre service, reculez un pas derrière la ligne de fond. Vous vous reculez pour deux raisons: (1) la balle doit atterrir devant vous et non à vos pieds. (2) c’est plus facile de déterminer si le retour de votre adversaire sera «?OUT?». Si votre adversaire est capable de faire un retour court «?drop shot?», soyez prêt à courir rapidement.  
  
Lorsque vous faites le service, donnez-vous une marge de manœuvre et visez à 5 pieds de la ligne de fond et sur la ligne médiane. Vous pouvez faire un service rapide si vous ne le manquez jamais.  
  
La Volée  
  
À la volée, gardez le coude aligné avec la hanche, la tête de la raquette au-dessus du poignet pour un meilleur contrôle de la balle. Ne jamais laisser tomber la raquette sur des coups bas. Vous devez voir des rides de la peau sur votre poignet lors du contact avec la balle.  
  
Essayez de maintenir vos yeux à la hauteur de la balle quand vous  frappez à la volée.  
  
Pliez vos genoux pour la réception d'une balle basse. Votre genoux arrière devrait presque toucher le sol. Restez accroupi tout au long de votre mouvement de frappe en gardant vos yeux sur la balle jusqu’après avoir retourné la balle.  
  
  
N’essayez pas de frapper fort à la volée, à moins que vous ne soyez un joueur aguerri et que vous réussissiez ce coup 80% du temps. Frappez un petit coup punch, à moins que votre adversaire vous retourne un coup rapide à la volée ou un coup par-dessus-tête tout près de vous. Vous n’avez qu’à garder votre raquette élevée, ajustez l’angle de celle-ci pour bloquer la balle et la retourner tout près des pieds de votre adversaire. Les nouveaux joueurs de Pickleball ont tendance à prendre un élan pour frapper à la volée et frapper un petit coup pour un amorti, alors que le contraire devrait se produire. Vous n’avez pas suffisamment de temps pour prendre un élan à la volée et vous perdez de la précision.  
  
Retournez doucement la balle frappée à la volée à moins que votre adversaire vous ait retourné un coup très rapide à la volée ou un coup frappé au-dessus de sa tête d'une courte distance de vous. Dans ce cas, ajustez la hauteur et l’angle de votre raquette pour retourner la balle aux pieds de votre adversaire. Les joueurs débutants le Pickleball ont tendance à essayer de frapper la balle avec force à la volée ou de lui donner un petit coup sec lorsqu’ils ramassent une balle au ras du sol; c’est le contraire qui devrait se produire. Vous n’avez pas suffisamment de temps à la volée de prendre un élan et frapper la balle, ceci occasionne une perte de précision. Tentez plutôt que de frapper un petit coup sur la balle en allongeant votre bras à partir de votre coude.  
  
Vous perdez de la force et le contrôle de la balle lorsque vous frappez un petit coup sur balle au ras du sol. Utilisez l’élan de votre avant-bras pour un meilleur placement de votre retour.   
  
Quand vous attendez pour recevoir la balle, vous devriez être «?en position d’attaque?»...vos coudes devraient être devant votre corps, vos pieds ouvert à la même largeur que vos épaules et être sur le bout de vos orteils. La tête de votre raquette devrait être plus haute que votre poignet; vous devriez voir la peau qui fait des plis sur votre poignet. Ne laissez pas descendre la tête de votre raquette et ne laissez pas les plis disparaître de votre poignet. L’angle de la raquette devrait être légèrement ouvert (de 1 à 7 heures).  
  
Lorsque vous frappez la balle, votre épaule devrait être dans la direction que vous désirez frapper la balle et vous devez ouvrir ou fermer l’angle de celle-ci pour ajuster votre tir. Gardez votre poignet fixe et étendez votre avant-bras seulement à partir de votre coude en frappant un coup sec. Ajuster l’angle de la raquette et faire le coup sec sont deux mouvements séparés. Ajustez rapidement l’angle de votre raquette. En deuxième lieu, faites votre coup sec à partir de votre coude.  
  
Gardez le manche de votre raquette parallèle au sol tout au long de votre coup sec (ajustez seulement l’angle d'ouverture de votre raquette).  
  
Toujours frapper la balle loin en avant de votre corps, afin de frapper avec une meilleure force et augmenter votre contrôle de placement.  
  
Au moment où la balle touche votre raquette, regardez-la et ceci vous permettra d’éviter cette erreur fréquente du Pickleball, qui est de ne pas garder les yeux sur la balle.  
  
Après le contact, gardez vos yeux fixés sur le point de contact tout au long de votre élan.  
  
Reprenez votre position rapidement après chaque volée.   
  
Le plus fort que vous frappez à la volée, le plus rapidement vous devez reprendre votre position d’attaque.  
  
Ne laissez jamais la face de votre raquette descendre plus bas que votre poignet sur des coups bas à la volée. Pliez vos genoux de façon à ce que votre genou arrière touche presque le sol. Votre poignet ou le manche de votre raquette doit presque toucher le sol. Gardez votre tête et votre corps aussi bas que possible tout au long de votre élan. Restez bas et ne remontez pas trop vite.  
  
Si vous n’avez pas suffisamment de temps pour prendre un pas vers la balle, tournez le haut de votre corps et dirigez votre épaule avant dans la direction que vous voulez frapper la balle. Si vous n’avez pas le temps de tourner vos épaules, gardez votre position d’attaque, le poignet rigide tenant la raquette parallèle au filet et bloquez les coups rapides au-dessus du filet.  
  
Dirigez vos coups à la volée en direction des pieds de votre adversaire ou faites rebondir la balle tout près de lui.  
  
Diriger la balle vers la poche droite de pantalon de votre adversaire droitier n’est pas nécessairement aussi efficace que de lui retourner la balle à ses pieds ou directement à côté de lui, mais ça peut aussi donner de bons résultats!  
  
Après chaque volée, prenez un pas vers la ZAC. Soyez toujours aussi proche de la ZAC que possible.  
  
Sur un coup volée frappé avec un revers, gardez vos jointures de la main alignées avec la surface plane de la raquette dans la direction que vous visez et gardez le manche légèrement au-devant de la raquette.  
  
Vous devez donner un petit coup avec force lorsque vous retournez une balle à la volée sur lequel on a mis beaucoup d’effet.  
  
La décision de frapper un coup à la volée et un coup par-dessus tête (overhead) se fait basée sur la hauteur de la balle au moment de contact avec la raquette. Si la balle est plus basse que le centre de votre raquette lorsque vous êtes en extension maximum, vous devriez frapper à la volée. Si la balle se trouve plus haute que le centre de votre raquette, vous devriez frapper un coup au-dessus de la tête (overhead). Sur un coup qui est trop bas, vous n’aurez probablement pas la chance d’allonger votre bras et vous frapperez la balle dans le filet.  
 Lorsque vous êtes au filet, tournez-vous vers votre adversaire avant même qu’il frappe la balle. C’est plus facile pour vous de frapper la balle lorsqu’elle se dirige directement vers votre raquette.  
  
Amorti près du filet 
  
Si votre adversaire s’éloigne de la ZAC ou encore s’il ne s’avance pas à la ZAC, c’est l’occasion d’utiliser un amorti à la volée si vous êtes précis avec ce coup.  
  
La plupart des amortis à la volée sont dirigés tout près du poteau sur le côté du terrain de votre adversaire qui est encore à la ligne de fond après avoir retourné votre lob. Si vous pensez que son partenaire a anticipé votre amorti près du filet, ne dirigez pas votre amorti près du poteau, placez-le plutôt au centre du terrain afin de le forcer à s’éloigner de la ZAC pour frapper la balle. C’est toujours plus difficile de frapper un coup avec précision lorsqu’on s’éloigne du filet que lorsqu’on s’approche du filet. Souvent, le joueur qui a retourné le lob de l’arrière du terrain tente de reprendre sa position et peut ainsi entraver le mouvement de son partenaire qui essaye de l’aider. Utilisez l’amorti près du filet si votre adversaire reste au fond du terrain.  
  
Appuyez votre annulaire sur votre petit doigt au moment où la balle vient en contact avec votre raquette sur un coup forcé. Cette tactique vous servira comme rappel de garder votre poignet bien tendu.  
  
Le Lob - Défensif et Offensif   
  
Lorsque vous faites un lob, dirigez-le sur le revers de votre adversaire.  
  
Si vous frappez un lob court et haut à partir de la ZAC et que vous êtes très rapide et agile, vous pouvez défier la loi de la moyenne, retourner à la ligne de base pour frapper le coup par-dessus tête (overhead) de votre adversaire. Si vous n’êtes pas assez rapide pour retourner à l’arrière du terrain, gardez votre position d’attaque à la ZAC avec votre raquette devant vous et sur le bout des orteils. Si la balle est frappée à vos pieds lorsque vous essayer de retourner à l’arrière du terrain et que vous n’êtes qu’à mi-chemin, il vous sera presqu’impossible de bien la frapper. Ne laissez pas votre position à la ZAC à moins que vous soyez tout à fait certain (100%) de vous rendre à la ligne de service avec suffisamment de temps pour vous préparer à recevoir le coup par-dessus tête de votre adversaire.  
  
Si un lob est envoyé au-dessus votre tête lorsque vous êtes à la ZAC, votre partenaire devrait crier «?je le prend?» et courir derrière vous pour frapper la balle; spontanément, vous devriez changer de côté de terrain. Si vous croyez être capable de frapper l'overhead avec précision, avisez votre partenaire aussi rapidement que possible.   
  
Dans le cas où la balle est frappée au-dessus de votre tête et que votre partenaire ne court pas pour vous aider, retournez-vous, courrez en parallèle avec la balle pour être en position de frapper un lob du cout droit. Ne vous retournez pas à 180 degrés pour courir après la balle car vous ne serez pas en position de la frapper lorsque vous la rattraperai.  
  
Frappez quelques lobs hauts avant de jouer votre match pour évaluer l’intensité du vent. Soyez constamment conscient de l’effet du vent lors d’un match important. Prenez-en avantage pour faire des points. Contrôlez le jeu en prenant avantage du vent. Les nouveaux joueurs et les joueurs intermédiaires frapperaient moins de balles «?out?» s’ils frappent contre le vent. Les joueurs aguerris sont mieux équipés pour jouer dans des conditions venteuses. Le vent peut vous aider comme il peut vous nuire.  
  
Si le vent est de plus de 30 KMH, c’est à votre avantage de l’avoir dans le dos.  
  
Au-dessus de la tête   
  
Ne frappez jamais une balle au-dessus de la tête à moins qu’elle ne soit suffisamment haute. Vous devriez frapper la balle au point le plus haut que vous pouvez atteindre sur le centre de votre raquette sinon, vous devez frapper à la hauteur d'une frappe volée.  
   
Lorsque vous frappez un coup au-dessus de la tête, dirigez votre épaule et votre doigt de votre main gauche en haut vers la balle jusqu'avant de la frapper. Gardez votre tête élevée jusqu’à ce que la balle ait parcouru une bonne distance. Inclinez votre poignet et votre raquette juste avant de frapper la balle, ceci permettra un coup au-dessus de la tête plus fort et dissimulé de votre adversaire. Dirigez la balle aux pieds de vos adversaires peu importe où qu’ils soient sur le terrain.  
  
Quand frapper un coup au-dessus de la tête ou à la volée.   
Si la balle est plus basse que le centre de votre raquette avec votre bras en extension, vous devriez frapper à la volée. Si la hauteur de la balle est supérieure, vous devriez frapper un coup au-dessus de la tête. Sur un coup trop bas, l’extension de votre bras ne sera pas complète et vous frapperez probablement la balle dans le filet.  
  
Attention, lorsque vous avez le vent dans le dos, la balle peut être trop loin de votre corps ce qui peut résulter en un coup frappé moins fort et qui tomberait dans le filet. La façon de remédier à ce problème est de frapper la balle au-dessus de la tête en la dirigeant juste à l’intérieur de la ligne de fond.  
  
Des petits trucs lorsque vous frappez un coup par-dessus votre tête :  
  
  • Utilisez la paume de votre main pour vous protéger du soleil  
  • Gardez la face de votre raquette à plat pour plus de puissance  
  • Pointez la balle du doigt. Si votre doigt descend, prenez un pas vers l'avant et   
vice versa  
  • Ne reculez pas. Pour un déplacement sécuritaire, tournez-vous pour vous diriger vers la   
  • balle   
  • Si la balle a été frappée au-dessus de votre tête, courrez en parallèle en direction de la balle   
  • À la réception d'un lob haut et profond, soyez en position pour être capable d’avancer d’un pas pour frapper au-dessus de votre tête. L’élan de votre corps en direction du filet au point de contact vous assurera plus de force et de précision.  
  
Jeu de pieds
  
N’entrez jamais dans la ZAC avec vos deux pieds. Si la balle rebondie près du filet dans la ZAC, gardez un pied à l’extérieur de la ZAC et étirez-vous en position accroupi pour frapper la balle. Frappez la balle légèrement pour qu’elle tombe dans la ZAC de votre adversaire et regagnez votre position derrière votre ZAC le plus rapidement possible. Si un joueur entre dans la ZAC avec ses deux pieds, ça lui prendra deux fois plus de temps pour reprendre sa position. Un joueur ne peut pas frapper un balle à la volée lorsqu’une partie de son corps est dans la ZAC. Un bon jeu de pieds à la ZAC peut réduire le temps qu’un joueur est dans une position vulnérable.  
  
Où que vous soyez sur le terrain, prenez toujours une position d’attaque: les jambes écartées à la largeur des épaules. Principalement au moment où votre adversaire vient en contact avec la balle car cela vous permet de vous déplacer aisément dans les deux sens.   
  
Avancez vers l’un ou l’autre des poteaux et faites un pas croisé si la balle est frappée hors de votre portée. Ne déplacez pas votre pied arrière pour perdre votre position sur le terrain. Un pas croisé vous agrandit d’un pied et vous donne une plus grande marge de manœuvre.  
  
Un pas pris de côté associé avec un pas croisé est nécessaire et efficace à l’occasion.  
  
 Frapper sur la ligne de côté  
  
Ne frappez pas des coups sur la ligne de côté à moins que:  
Votre adversaire empiète la zone de son coéquipier   
Votre équipe bénéficie d’une bonne avance  
Vous avez une balle facile à retourner  
Vous voulez garder vos adversaires sur leurs gardes lorsqu’ils s’approchent du   
centre du terrain  
Le revers de votre adversaire est à l'extérieur du terrain et qu’il est un joueur faible.  
  
Une balle lente bien frappée sur la ligne du centre est aussi efficace, sinon plus, si vous êtes capable de faire rebondir la balle juste à côté de votre adversaire et être prêt à frapper un retour à la volée qui sera à peu près 12 pouces au-dessus du filet.  
  
Si vous frappez une balle hors de la ligne de côté, essayez de la retourner en frappant à l'extérieur du filet vers la ligne de fond ou frappez un lob très élevé qui vous permettra de regagner votre position. Si vous croyez ne pas être capable de regagner votre position, donnez-y tout ce que vous pouvez pour faire le point.  
  
Si vous êtes en extension maximum à la volée, frappez toujours dans la direction que vous marchez. Vous frapperez la balle plus fort et avec plus de précision. Voici un exemple: À la balle molle, lorsqu’un lanceur envoi une balle à l’extérieur de la plaque, les chances sont très bonnes qu’un frappeur droitier frappera la balle dans le champ droit.  
  
Gardez vos coudes hauts lorsque vous frappez une balle en direction de la ligne de côté.  
  
Votre suivi d’élan (follow through) devrait être un peu plus court lorsque vous frappez une balle dirigée vers la ligne de côté.  
  
Lorsque vous êtes en extension maximale droite, frappez à la volée la ligne de côté droite....le même principe qu’à la balle molle.  
  
Comment se pratiquer  
  
Trouvez quelqu’un de votre calibre qui comprend l’importance de se pratiquer.  
  
Si vous voulez améliorer votre jeu, vous devez attribuer autant d’importance à la pratique qu’au jeu.  
  
Un joueur se doit d’apprendre un «?bon jeu de pieds?» pour devenir un bon joueur. Pratiquez le pas de côté, le pas croisé et l’association des deux. Un bon jeu de pieds vous permet une couverture maximale du terrain tout en vous offrant un meilleur équilibre et des coups efficaces.  
  
Vous devez vous pratiquer à la ZAC jusqu’à ce que vous soyez en mesure d'y jouer parfaitement pendant 5 minutes.  
  
Décortiquez les éléments de votre jeu et travaillez sur chacun de ces éléments.  
  
Pratiquez vos coups à rebond, vos coups à la ligne de côté, vos coups en diagonale de coin à coin.  
  
À la volée: un joueur à la ZAC et l’autre à la ligne de fond. Frappez des coups à la volée à différents angles. Chaque joueur pratique des volées et des coups courts.  
  
Un joueur frappe un lob à son partenaire qui est à la ZAC qui, à son tour, retourne des coups au-dessus de la tête, frappés à des angles différents. Jouez sur la moitié d’un terrain (utilisez que le côté pair ou impair) pour améliorer le placement de votre balle. Alternez d’un côté à l’autre sans tenir compte du pointage. On ne devrait pas compter les points lorsqu’on se pratique, cela n’est pas une partie. De plus, on risque de jouer nos points forts plutôt que de pratiquer nos points faibles pour tenter de gagner.  
  
Après avoir pratiqué, jouez un match en simple en utilisant la moitié du terrain (tel que mentionne ci-haut) et cette fois, calculez le pointage. Essayez de déplacer votre adversaire sur le terrain et hors position en plaçant votre balle et en utilisant les autres stratégies discutées dans cet article.  
  
Après avoir pratiqué les différents éléments d’un match, la partie devient une extension de la pratique et vous deviendrez un meilleur joueur de Pickleball.  
  
  
L’Empiètement «poaching»   
  
L’empiètement, «le poaching», c’est de frapper la balle qui est destinée à votre partenaire. Vos adversaires devraient être aux aguets de la possibilité que vous utilisiez cette tactique. Vous ne faites pas un bon empiètement si vos mouvements de tête ou d’épaules permettent à votre adversaire de déceler que vous vous préparez à faire un empiètement.   
Empiétez pour surprendre et débalancez vos adversaires.  
  
Forcez votre adversaire à frapper la balle dans votre direction. Simulez un empiètement en bougeant votre tête et vos épaules dans une direction mais gardez votre position sur le terrain. Votre adversaire aura l’impression que vous vous dirigez dans cette direction et retournera la balle exactement où vous êtes si vous n’avez pas bougé.   
  
Si vos adversaires sont beaucoup plus puissants, le joueur le plus fort de votre équipe se doit d’empiéter et de simuler un empiètement sur son partenaire pour équilibrer le match. Si vous jouez un match sérieux, vos adversaires dirigeront leurs tirs vers le joueur le plus faible.  
  
Un bon empièteur devrait le faire aussi souvent que possible même si les équipes sont équilibrées et son partenaire ne devrait pas se sentir offusqué par ce geste. C’est du bon jeu et une bonne stratégie.  
  
Les types d’empiètement 
  
  • Attendez à la ZAC un retour facile qui sera en direction de votre partenaire et traversez le terrain pour frapper un coup gagnant.  
  • Le joueur anticipe un retour facile de son adversaire, se déplace en latéral sur le terrain une fraction de seconde avant que son adversaire frappe la balle.  
  • Il est important de bien choisir le moment propice pour empiéter durant un match  
  • Faites-le tôt au début du match; ceci vous permettra de récupérer le point plus tard dans le match si vous manquez votre coup.  
  • Jouez cette tactique lorsque votre équipe a l’avance ou au contraire, si vous perdez.  
  • Lorsque vous ou votre partenaire venez tout juste de faire un retour aux pieds de vos adversaires et que vous êtes certains que vos adversaires réussiront difficilement à retourner la balle.  
  
Réduire les erreurs non-forcées  
  
Pour placer un coup lent et bas, le meilleur endroit sur le terrain est le centre de la ZAC de l'adversaire. Avec un tel placement de la balle, votre adversaire va hésiter pensant que son partenaire va frapper la balle. Frappez un petit coup doux et lent afin que vos adversaires n’aient pas une balle qui a du momentum à frapper. Ceci est un coup à haut pourcentage.  
  
Soyez patient lorsque vous êtes dans la ZAC. Retournez la balle constamment avec des petits coups doux jusqu’à ce que votre adversaire fasse l’erreur de vous retourner une balle trop haute. N’essayez pas de faire le point à moins que la balle soit au moins 12 pouces au-dessus du filet. Au moins 85% de vos coups devraient être à moins de 12 pouces au-dessus du filet. N’essayez pas des coups à un angle difficile à moins que vous ayez réussi à déplacer votre adversaire hors position. Retournez constamment des balles hautes aux pieds de vos adversaires jusqu’à ce qu’ils ratent le coup. N’essayez pas un coup difficile ou un coup en angle si la balle est plus basse que le filet. Soyez sur la défensive. Essayez un lob lorsque votre adversaire ne s’y attend pas; c’est un coup très efficace.  
  
Soyez toujours prêt. Si vous frappez un coup rapide à votre adversaire, vous devez positionner votre raquette d’autant plus vite. Le plus fort que vous frappez, le plus vite que vous devez vous préparer.  
  
Soyez patient et attendez que la balle soit au moins 12 pouces au-dessus du filet pour essayer un coup qui vous méritera le point. Dirigez toujours votre tir vers les pieds de votre adversaire. Le tir aux pieds est beaucoup moins risqué qu’un coup à un angle difficile.  
  
Essayez des coups à angle difficile seulement si la balle que vous recevez est très lente et que vous êtes convaincu à 150% que vous ne commettrez pas une erreur non-forcée. Frapper une balle lente est un coup facile.  
  
Si vous jouez bien, 85% de vos coups à la volée devraient être exécutés à moins de 12 pouces de la ZAC. Les coups de rebond ne sont utilisés que pour le service, le retour du service, ou si votre adversaire vous déplace de la ZAC en vous envoyant un lob. Retournez à la ZAC le plus rapidement possible.  
  
Retourner la balle sur la ligne médiane est un coup de pourcentage élevé et est moins risqué qu’un coup d’un angle difficile.  
  
Donnez-vous toujours une marge d’erreur lorsque vous frappez la balle en direction d’une ligne de côté.  
  
Une des erreurs la plus communément commise par un joueur est de s’élancer pour frapper à la volée et tout taper légèrement les coups au sol. C’est vraiment l’inverse qui devrait se produire.  
  
Si vous ne réussissez pas un coup spécifique au moins huit fois sur dix, n’utilisez pas ce coup lors d’un match avant de l’avoir maîtrisé durant vos pratiques. Quatre essaies manqués sur dix peuvent vous faire perdre un match. La bonne sélection de vos coups à certains moments clefs du match est très importante. Soyez conscient de vos points forts et utilisez-les à certains moments cruciaux du match. Donnez la chance à vos adversaires de faire les erreurs et de perdre le match.  
  
Il y a des occasions pour essayer de frapper un «?coup gagnant?», de frapper des? «?coups 3/4 gagnant?» et/ ou de tout simplement bloquer la balle pour la garder en jeu.  
  
Coup gagnant - (en frappant les balles avec autant de force possible)   
  
a. lorsque votre partenaire est moins fort que vos deux adversaires et que vous recevez une balle haute. Vous devez prendre avantage de toutes opportunités qui se présentent.  
  
b. Lorsque vous êtes l’équipe favorite.   
  
c. Lorsque vous avez une avance confortable dans votre match.  
  
d. Lorsque vous jouez contre un adversaire de calibre; prenez avantage des occasions qui se présentent.  
  
  
Coup 3/4 gagnant  
  
a. Lorsque vous contrôlez la ZAC et que vos adversaires sont à la ligne de fond.  
  
b. lorsque la balle qui est frappée dans votre direction n’est pas un coup gagnant.  
  
c. Lorsque vous croyez que votre équipe est plus stable et meilleure que l’autre.  
  
d. Lorsque vous n’êtes pas en bonne position sur le terrain.  
  
Garder la balle en jeu en l’envoyant en direction des pieds de vos adversaires.   
  
Soyez défensif en bloquant une balle excessivement rapide plutôt que de prendre un élan pour la frapper.  
  
Attention: un coup facile qui semble impossible de rater peut facilement être manqué à cause d'une trop grande confiance! Un joueur a tendance à ne pas se concentrer autant sur ce genre de coup comparativement à un coup plus difficile.  
  
Lorsqu’il vente très fort, prenez des enjambés plus courtes et ajustez vos pieds constamment parce que la balle bouge plus. Surveillez étroitement le mouvement de la balle et dirigez vos coups vers le centre du terrain.  
  
Si vous êtes certain que vous pouvez frapper la balle avec force sans toutefois mettre en péril votre placement et votre cohérence, vous devez réfléchir si vous êtes un as du Pickleball ou vous vous leurrez. Si vous optez pour ce dernier choix, vous voudrez peut-être réduire l’intensité de vos coups!  
  
Lors de votre période de réchauffement, frappez quelques «?lobs?» pour déterminer la force et la direction du vent afin d’éviter de perdre quelques points durant votre match. Prévenez les erreurs en ne regardant pas directement le soleil.  
  
Erreurs  
  
  • Mauvais jeu de pieds  
  • Pas de suivi (follow thru)  
  • Ne pas être patient  
  • Être trop prévisible 
   
Connaissez vos adversaires  
   
Essayent-ils de frapper tout ce qui est envoyé dans leur direction, même si la balle semble être «?out?»? Si c’est le cas, frappez-leur des balles plus rapidement qu’à la normale. Vous n’avez rien à perdre.   
Votre adversaire est-il demeuré à la ligne de fond sans se diriger vers la ZAC?   
Vos adversaires frappent-ils tous leurs coups à la volée avec le même côté de leur raquette? Si c’est le cas, ils sont vulnérables si vous dirigez votre balle sur le côté de leur revers.   
Votre adversaire est-il capable de bien contrôler une balle rapide? Si c’est le cas, frappez des coups lents ou vice versa.   
Votre adversaire a-t-il de la difficulté à retourner des balles sur lesquelles vous avez mis de l’effet?   
Votre adversaire aime-t-il empiéter ? Soyez prêt à retourner la balle derrière lui.   
Si vous ne connaissez pas votre adversaire, gardez la balle aussi basse que possible et sur son revers jusqu’à ce que vous le découvriez.   
Lequel de vos deux adversaires est le plus faible? Une équipe est aussi forte que son plus faible joueur et le joueur le plus faible est seulement aussi fort que son coup le plus faible.   
Vos adversaires sont-ils rapides? Vous saurez alors soit jouer un lob ou un drop.   
  
Les erreurs mentales  
  
  • Mauvaise sélection de coups.   
  • Frapper des balles à l’extérieur du terrain  
  • Frapper trop fort   
  • Manquer de patience   
  • Ne pas prendre en considération l’effet du vent   
  • Ne pas avoir pris conscience des forces et faiblesses de vos adversaires   
  • Ne pas bien communiquer avec votre partenaire   
  • Être trop prévisible   
  
Les erreurs mentales sont beaucoup plus faciles à corriger que les erreurs commises en frappant la balle.  
  
Frapper des balles rapides  
  
Frapper la balle aussi rapidement qu’il le faut pour gagner le point. Débutez votre match en frappant la balle à une vitesse moyenne et accélérez le rythme jusqu’à ce que vous fassiez plus de points que vous n'en perdiez. Chaque adversaire est différent. Plus fort vous frappez votre balle, le moins de précision vous obtenez. Si vous êtes capable de réussir plus de 50% de vos points en frappant des coups forts, allez-y. Soyez prêt à un rebond plus rapide de la balle si celle-ci frappe la ligne peinte du terrain.  
  
Anticipez les balles «OUT»   
  
Essayez d’anticiper quand vos adversaires frapperont une balle qui sera possiblement «?OUT?». Essayez de reconnaître une balle «?out?» avant même que vos adversaires ne la frappent.  
  
Quelques éléments à considérer lorsque vous anticipez une balle «out» de votre adversaire: 
  • Le vent est-il dans le dos de votre adversaire ?   
  • Votre adversaire a-t-il frappé la balle très vite et son point de contact est plus bas que le filet?   
  • Votre adversaire essaie-t-il de faire un coup difficile lorsqu’il est encore en plein mouvement?   
  • Est-il un joueur qui a peu de constance au jeu?   
  • Est-ce un retour difficile pour vous d’exécuter et à bas pourcentage de réussite? Si c’est le cas, laissez-le aller. Ça pourrait être un «out»   
  
Soyez toujours à l’écoute pour un «non» de votre partenaire lorsqu’il pense que la balle sera «out».  
  
Frapper les balles «out» de vos adversaires, leur donnent encore plus de confiance et un bon joueur adaptera son jeu en conséquence après que vous ayez frappé quelques «out». Vous perdrez sûrement quelques points avec ces balles «out» sans qu’il n'en subisse les conséquences. Si vous jouez contre un joueur qui essaie de frapper n’importe quel coup, même vos balles «out», dirigez vos coups en direction de ce joueur; vous n’avez rien à perdre.  
Soyez conscient de votre position sur le terrain en tout temps. Ceci vous aidera dans votre décision de frapper ou non la balle.  
Vos chances de gagner un match augmentent instantanément lorsque vous arrêtez de frapper les balles «out» de vos adversaires.  
  
Prenez avantage du vent  
  
Peu importe la direction du vent, le choix de l'endroit où frapper la balle vous appartient. Il n'y a  pas de bon ou mauvais...c’est vous qui décidez.  
  
Les Genres de vents  
  
Un vent constant de face est excellent pour un joueur qui aime frapper un «lob»   
Le «lob» n’est pas recommandé lorsque vous faites face à un vent très fort; la situation serait plus propice à un coup «overhead» pour le joueur qui le fait bien, car la balle a tendance à ralentir rapidement et tomber sur le terrain plutôt que de passer par-dessus la tête de vos adversaires.   
Un vent dans le dos est un avantage pour un joueur qui frappe, car le vent peut ajouter de 15-20 mph ce qui rend la tâche de frapper un retour presque impossible.   
Si vous avez un vent qui vient du côté du terrain, vous devez éviter de frapper la balle près de la ligne de côté d’où provient le vent; c'est une situation où on doit prendre le vent en considération à tout temps.   
Si le vent vient en bourrasques, un joueur se doit d’évaluer la situation à chaque coup.   
Soyez conscient que le vent dérange vos adversaires autant que vous,   
L’équipe qui prend avantage du vent, en général, gagne le match.   
    
Techniques de Pickleball  
  

Positions pour les coups au ras du Sol  
  
Un coup de revers au ras du sol peut être frappé d’une position des pieds ouverts ou fermés.  
La position fermée est la plus fréquemment utilisée. Le joueur court en direction de la balle ou celle-ci sera à la hauteur de la taille et place ses pieds ouverts à la largeur de ses épaules et en parallèle avec le filet. Il avance alors son pied avant et frappe la balle. La position ouverte est utilisée lorsque vous recevez une balle très rapide qui vous laisse très peu de temps pour vous déplacer. Vous n’avez que le temps de vous tourner, placer vos pieds de 45 à 180 degrés du filet, tournez le haut de votre corps afin que votre épaule pointe dans la direction où vous voulez frapper la balle.  
Un joueur droitier frappant un coup droit pointerait son épaule gauche vers sa cible et lorsqu’il frappe un coup de revers pointerait son épaule droite en faisant son suivi vers sa cible.  
  
Techniques de service  
  
Utilisez un mouvement qui s’apparente à celui de lancer une boule de quilles.   
Pointez votre raquette vers le sol et pliez vos genoux.   
Lancez la balle devant votre corps en direction de votre cible. Votre cible devrait être le milieu de l’aire de service. Ceci vous donne une bonne marge d’erreur. Ne jamais manquer votre service dans un match serré, car c’est peut-être le point qui fera la différence entre une défaite et une victoire.   
Faites un pas à l’avant en direction de votre cible tout en pointant votre épaule avant vers votre cible.   
Prenez un élan en montant avec votre raquette qui doit rester en dessous votre poignet, gardez les yeux sur la balle. Celle-ci doit entrer en contact avec votre raquette sous le niveau de votre taille.   
Faites un petit bruit (à peine perceptible) au moment où la balle vient en contact avec votre raquette comme rappelle de ne pas lever la tête.   
Faites votre suivi dans la direction de votre cible.   
Reculez un pied en arrière de la ligne de service pour être prêt à recevoir le retour de votre service qui pourrait atterrir devant vous. Si vous avancez sur le terrain après votre service, une de ces deux choses peut se produire. Le retour de service serait à vos pieds ou derrière vous, ce qui rend votre tâche très difficile; la deuxième possibilité est que vous frappiez la balle avant qu’elle fasse le deuxième rebond.   

Frappe au ras de sol en coup droit  

Joueurs droitiers:  
Prenez votre raquette en position pour frapper délicatement la balle. Vous devriez avoir une prise «?continentale?» avec le manche de votre raquette qui pointe en direction de la balle qui s’en vient et la face de votre raquette devrait être ouverte.   
Avancez vers la balle avec votre pied gauche et faites contact avec la balle à l’endroit opposé d’où vous avez placé votre pied gauche. Pointez votre épaule gauche vers votre cible.   
Gardez votre main gauche devant vous avec la paume de la main en direction du sol et à la même hauteur que votre raquette; ceci vous aidera à garder votre équilibre.   
Regardez la balle faire contact avec votre raquette et faites un petit bruit au moment même que la balle fait contact avec votre raquette. Ceci vous aidera à garder l’œil constamment sur la balle.   
Gardez votre poignet rigide et faites semblant que vous frappez quatre balles d’affilée lors de votre suivi. Faites votre suivi en direction de votre cible.   
Lorsque vous avez à frapper un coup droit très bas, pliez vos genoux avec votre genou droit aussi près du sol que possible, gardez cette position pour la durée du coup.   
Retournez rapidement à votre position.   
  
Frappe au ras du sol coup de revers   
  

Joueurs droitiers:  
  
Courez à l’endroit où la balle sera aussi près du niveau de la taille que possible en position d’attaque.   
Placez vos pieds en position fermée (un à côté de l’autre) en pointant votre épaule droite et en fixant votre cible au-dessus de votre épaule droite et avancez votre pied avant vers votre cible.   
Lorsque la balle est basse, gardez vos genoux pliés, votre tête et votre corps bas tout au long de votre mouvement de frappe et de votre suivi.   
Pointez le bout du manche de votre raquette vers la balle comme si c’était une arme à feu.   
La face de votre raquette devrait être perpendiculaire au sol.   
Le point de contact devrait se faire devant l'endroit où vous avez placé votre pied.   
Gardez votre poignet rigide au moment du contact pour être plus constant. (ne tournez pas votre poignet au point de contact à moins que vous soyez un joueur aguerri.)   
Regardez la balle entrer en contact avec votre raquette. (Faites un petit bruit au moment de contact...)   
Faites un long suivi en direction de votre cible. De faire semblant que vous frappez quatre balles d’affilée vous aidera dans votre suivi.   
Aussitôt que vous avez complété votre mouvement de suivi...retournez rapidement à votre position.   
  
Technique overhead (coup au-dessus de la tête) 
 
La prise continentale (comme tous les autres coups d’ailleurs)   
Tournez votre corps et vos épaules afin qu'ils soient en position parallèle avec la trajectoire du «lob».   
Gardez vos pieds parallèles avec la balle en avançant ou en reculant jusqu’ à ce que la balle soit légèrement en avant de votre corps et à la hauteur du centre de votre raquette.   
Pointez la balle avec votre main gauche tout en préparant votre raquette. Elle devrait être à la hauteur de votre oreille en vous assurant de frapper la balle à plat pour obtenir plus de force au point de contact.   
Gardez votre tête et votre menton élevés en regardant à quel endroit la balle vient en contact avec votre raquette et tout au long de votre suivi.   
Une fraction de seconde avant que la balle touche raquette, pliez légèrement votre poignet vers le sol pour déguiser votre coup; votre raquette viendra en contact direct avec la balle et vous bénéficierez d’un coup plus fort.   
Après avoir placé votre raquette, la frappe au-dessus de la tête est une action de poignet. Vous n’avez qu’à faire un pas en direction de votre cible, pointez votre épaule gauche vers cette cible, donnez un petit coup sec avec votre poignet comme si vous craquiez un fouet.   
Si vous n’avez pas suffisamment de temps pour placer vos pieds, tournez au moins votre épaule et le tronc de votre corps pour frapper avec plus de force ainsi qu’un meilleur placement.   
Si vous devez sauter pour frapper un coup au-dessus de votre tête, faites le en utilisant la méthode de «coup de ciseaux». Si jamais vous vous retrouvez dans la région «Thé Villages» située en Floride, trouvez «Mo» et demandez-lui de vous en faire une démonstration, car c’est un peu difficile à expliquer. La seule façon de l'apprendre est une démonstration, car vous devez vraiment lever du sol avec vos deux pieds.   
La Technique pour l’Amorti au filet.  
Utilisez le Grip Continental avec vos deux doigts du bas de la poigné bien serrés et les trois doigts du haut légèrement moins serrés.   
L’action de votre raquette se fait de haut en bas (demi-lune) avec la face de la raquette qui termine sa trajectoire parallèle avec le sol.   
Le coude et les genoux sont pliés et prenez un élan arrière court.   
Frappez légèrement la balle en gardant votre bras en extension complète au niveau du coude.   
Touchez la balle tôt lorsque celle-ci est encore devant votre corps.   
Ne laissez pas la tête de votre raquette descendre plus bas que votre poignet. Si la face de votre raquette est tenue plus haute que votre poignet, vous verrez des plis de peau sur votre poignet.   
Glissez votre raquette sous la balle (comme l’action de tourner la clef dans une serrure ) pour lui donner un effet «underspin». Le rebond de la balle sera très bas après avoir traversé le filet.   
Gardez votre tête basse et vos yeux fixés sur le point de contact de la balle sur votre raquette aussi longtemps que possible.   
Le suivi de votre raquette devrait être dans la direction que vous vouliez diriger la balle.   
Un petit rappel. Faites un petit bruit discret au moment où la balle entre en contact avec votre raquette; c’est une façon de s’assurer de fixer la balle à l’impact de la balle.   
  
Information additionnelle   

Stratégies additionnelles  

Lorsque vous apprenez à jouer au Pickleball, il importe d'utiliser et de pratiquer vos amortis au filet, vos coups de revers ou par-dessus la tête; si vous ne le faites pas, vous ne maîtriserez jamais ces coups.   
Tenez compte de la direction et de l’intensité du vent et ajustez votre jeu en conséquence. De prendre avantage du vent démontre un signe de confiance et souvenez-vous, le vent dérange vos adversaires autant que vous ou sinon plus.   
Lorsque vous vous sentez tendu ou nerveux lors d’un match, ne frappez pas la balle avec hésitation ou trop lentement. Frappez plutôt la balle à votre rythme régulier en vous donnant une plus grande marge de manœuvre jusqu’à ce que vous repreniez votre confiance.   
Soyez conscient de vos forces et faiblesses. Ne frappez que des coups que vous avez de bonnes chances à réussir. Sachez quels sont les coups que vous pouvez réussir plus de 50% du temps. Utilisez les coups que vous avez maîtrisés et pratiquez/travaillez vos points faibles jusqu’à ce que vous les maîtrisiez à plus de 50%.   
Soyez sur la pointe de vos pieds, en position d’attaque, au moment où la balle touche la raquette de votre adversaire. Votre temps de réaction sera d’autant plus rapide.   
Si les deux revers de vos adversaires sont au milieu du terrain, frappez une balle profonde au milieu du terrain.   
Si vos coups forcent votre adversaire à prendre deux pas ou plus, vos chances de gagner le point augmentent proportionnellement.   
Ne reculez pas pour frapper un amorti sur le rebond lorsque vous frappez la balle en l’air. Essayez toujours de frapper la balle avec le momentum de votre corps en direction du filet.   
Essayez de frapper la balle au plus haut point de contact possible à la volée ou à la hauteur de votre taille sur un rebond pour une frappe au ras du sol. Vos chances de réussir ce coup seront plus grandes et vous pourrez ouvrir plus d’angles et éviter de frapper la balle dans le filet.   
Donnez à vos adversaires beaucoup de chances de manquer leurs coups et vous ne serez pas déçu.   
Ce n’est pas la force avec laquelle vous frappez la balle qui compte, mais votre placement de la balle.   
Croyez que vous gagnerez. Refusez de perdre.   
Soyez consistant : l’équipe avec les plus d’erreurs non forcées perd le match.  
Le bon placement de la balle est plus important que la force de frappe.  
Frappez la balle aussi basse que possible à chaque coup à moins d’être obligé de frapper un lob défensif.  
Dirigez la balle aux pieds de votre adversaire ou pour avoir le rebond juste à côté de lui. Il se doit de frapper la balle en hauteur face à cette situation ce qui le met rapidement en position défensive et vous, en position offensive. L’équipe qui doit frapper la balle en hauteur fréquemment est souvent perdante. Placez la balle aux pieds de votre adversaire où qu’il soit sur le terrain.  
Frappez la balle à une force qui vous permet de maintenir le contrôle de votre placement de la balle. Ne sacrifiez pas votre placement pour la force. Frappez un coup gagnant à 3/4 de puissance à moins qu’il soit évident que vous réussissiez votre coup.  
Lorsque votre adversaire se tient à la ZAC et que vous n’êtes pas en mesure de frapper la balle en direction de ses pieds, dirigez la balle vers la poche droite de sa hanche (lorsque le joueur est droitier). Ce placement de la balle est extrêmement difficile à retourner.  
 
La Patience, c’est une vertu au Pickleball  

N’essayez pas de faire un point à partir de la ligne de fond. Frappez tout simplement la balle doucement afin qu’elle rebondisse dans la ZAC pour vous donner suffisamment de temps pour vous rendre en position offensive.  
Choisissez le moment propice pour vous déplacer vers l’avant et non pas lorsque votre adversaire a un retour facile à faire. Votre objectif devrait être de faire un pas à l’avant ou un pas ouvert dans la direction de la ZAC pour chaque retour de votre adversaire. Le pas ouvert «split step» c’est lorsque nos pieds sont écartés à la largeur de nos épaules.  
L’équipe qui joue à partir de la ligne de fond ont leurs pieds exposés face à leur adversaire et risque de perdre contre un adversaire de même ou de calibre supérieur lors d'un retour aux pieds bien placé.  
Si votre partenaire est à l’extérieur du terrain, vous devez vous déplacer pour protéger sa position jusqu’à ce qu’il regagne sa place. Si vous croyez que votre adversaire est un fin renard, faites une feinte de la tête et des épaules en lui laissant croire que vous couvrirez pour votre partenaire. Ne vous déplacez pas, car votre adversaire dirigera probablement la balle sur votre raquette.  
Si vous croyez que votre adversaire essaye d’anticiper votre coup en regardant la face de votre raquette et en bougeant avant même que vous frappiez la balle, dirigez votre raquette directement en avant de vous et à la dernière seconde, dirigez votre balle «cross court» avant que votre adversaire ait le temps de réagir. N’essayez pas de le surprendre en étant en position «cross court» en direction de la ligne parce que vous devez ramener votre raquette en premier, ce mouvement nécessite du temps et votre adversaire aura amplement le temps pour réagir à votre feinte.  
Si vous faites face à un ancien joueur de ´racket ball’ (qui est très rapide à retourner la balle) vous devrez vous mettre en position d’attaque plus rapidement sinon, vous raterez vos petits coups à la volée et vos frappes au ras de sol.  
Informez votre partenaire si une balle est «in» ou «out». Faites-le rapidement afin de lui donner une chance de réagir.  
À l’occasion, frappez la balle avec un changement de vitesse ou encore avec un «back spin». L’élément de surprise est important.  
À l’occasion, le meilleur coup est de ne pas frapper la balle. Lorsque vous jouez avec un joueur de meilleur calibre, laissez la chance à votre partenaire de frapper autant de coups que possible surtout s’il crie «je l’ai». Les chances sont très bonnes que la majorité des balles seront dirigées vers vous alors, le plus votre partenaire en frappe, meilleurs sont vos chances de gagner.  
Les communications entre partenaires devraient être positives telles que: bon essaie, je l’ai, la tienne, on change de position, etc. Ne dites jamais quelque chose de négatif à votre partenaire si les choses ne vont pas bien; cela aura pour effet de le décourager. Ça démontre peut-être même un manque de confiance en soi et votre peur de perdre le match.  
Règle générale, l’avant-dernière frappe avant de faire le point (soit par vous ou votre partenaire), détermine si votre équipe gagne ou perd le point. Si vous ne gardez pas la balle suffisamment basse ou bien placée et que votre adversaire frappe un tir en direction de votre partenaire et que celui-ci manque la balle, le point a été perdu par vous. À l’occasion, c’est le troisième ou quatrième avant-dernier coup qui fait perdre le point parce que l’équipe a été forcée en position défensive et n’a jamais été capable de regagner une position offensive.  
Prenez des notes mentales sur les joueurs avec qui vous vous affrontez régulièrement. Connaissez leurs points forts et leurs faiblesses. Plusieurs joueurs utilisent régulièrement certains coups dans des situations particulières; vous avez définitivement l’avantage si vous êtes capable d’anticiper ces coups.   
Par exemple, certains joueurs, en courant vers la balle qui rebondit près du poteau dans la ZAC, essayent toujours de frapper en direction du poteau opposé avec l’effet «?cross spin?».  
Lorsque votre équipe est favorite, ne jouez pas nécessairement pour gagner, mais concentrez-vous à placer chaque balle aux pieds ou directement à côté de pieds de vos adversaires. Pratiquez-vous à ne pas frapper des coups «gagnants» et soyez patients. Indépendamment de la position de vos adversaires sur le terrain, dirigez vos balles à leurs pieds. C’est un coup sûr qui va porter fruit et va stabiliser votre jeu.  
Lors d’un coup «crosscour?»frappé à la volée, assurez-vous de frapper la balle lorsqu'elle est un peu en avant de vous.  
À l’exception du service, tous les coups que vous frappez avec votre raquette de Pickleball sont sensiblement les mêmes qu’au tennis. Les seules différences sont la sensation de la balle sur la raquette et la distance de votre main du point de contact de la balle avec la raquette. Quelqu’un qui veut vraiment améliorer ses frappes de Pickleball devrait lire des revues et des textes de tennis.  
Déterminez si vos adversaires sont gauchers avant le début du match afin d’éviter de frapper sur leur côté fort.  
Avant de débuter un match, faites savoir à votre partenaire que ça ne vous dérange pas s’il annule tout appel que vous faites en autant qu’il est absolument convaincu que vous vous êtes trompé. Si un joueur de l’équipe croit que la balle était «in» et que l’autre «out», le point est accordé à l’autre équipe. Si votre opinion est contraire aux trois autres joueurs sur le terrain, que vous ayez raison ou non, vous devez concéder le point.  
Ne dites rien à votre adversaire. Pensez au mauvais coup que vous venez de frapper. N’avertissez pas votre adversaire que votre coup pourrait être «out» lorsqu’il s’apprête à frapper son retour.  
Apprenez les techniques de frappe du tennis pour améliorer votre joute de Pickleball.  
Si deux joueurs de Pickleball de même calibre jouent au Pickleball, celui qui utilisera les bonnes techniques de tennis en sortira le vainqueur.  
Si les deux joueurs sont autodidactes, le joueur qui est plus athlétique sera le meilleur joueur. Apprenez les bonnes techniques. Ceci vous donnera un avantage marqué sur votre adversaire.  
Un joueur ne devrait pas réagir d’une mauvaise manière lorsqu’il manque son coup. Vous ne faites qu’accroître la confiance de votre adversaire et réduire la confiance de votre partenaire.  
Lorsque deux joueurs droitiers jouent en équipe, le joueur avec son coup droit faisant face au centre du terrain devrait prendre toutes les balles de son côté du terrain ainsi que les balles qui sont de 8 à 12 pouces à gauche de la ligne médiane.   
Lorsque vous avez un gaucher et un droitier en équipe et que chacun de leur revers fait face au filet, le gaucher devrait être considéré comme joueur «droit» et devrait couvrir son côté du terrain ainsi que le 8 à 12 pouces à droite de la ligne médiane à moins que les deux joueurs maîtrisent leur «coup de revers» aussi bien que l’autre.  
Si vous aimez frapper fort et que vos adversaires ne sont pas capables de discerner si la balle est «out» et qu’ils essayent de tout frapper, vous aurez un avantage marqué avec un vent dans le dos.  
Lorsque vos adversaires cessent de vous retourner la balle, c’est un signal qu'ils reconnaissent que votre jeu s’améliore. Soyez-en fier.  
Il n’y a pas de bonne ou mauvaise façon de joueur au Pickleball. Vous devriez faire les choses qui fonctionnent pour vous. Certains joueurs aguerris ne possèdent pas nécessairement des techniques dites conventionnelles, mais grâce à leurs capacités athlétiques, ils réussissent leurs coups à plus de 50 %. Les nouveaux joueurs avec des capacités moyennes auront plus de succès en adoptant de bonnes techniques de tennis dès le début plutôt que de perdre de mauvaises habitudes qui sont difficiles à corriger.  
Soyez «multidimensionnel» dans votre jeu. Développez une gamme complète de coups avec placement et force variables. Développez un bon «lob» et un coup à la volée tombant ainsi que des amortis doux. Vous pourrez neutraliser votre adversaire facilement avec un arsenal de coups variés dans votre joute de Pickleball.  
Si votre partenaire est un joueur beaucoup plus faible que vous et que vos adversaires lui renvoient toutes les balles, un petit amorti dans la ZAC ne sera pas à votre avantage, car vous accorderez trop de temps à vos adversaires pour renvoyer la balle à votre partenaire.  
Après avoir frappé la balle en direction de votre adversaire, avancez vers la ZAC en suivant la trajectoire de la balle. Vous serez alors en bonne position et à un bon angle pour recevoir le retour de votre adversaire.  
Si votre équipe frappe la balle proche de la ligne du côté droit de vos adversaires et que le retour sera un coup à la volée ou un amorti au sol, vous et votre partenaire devriez diviser le terrain en trois à la ZAC pour frapper le retour. Le joueur de droite protège sa ligne de côté ainsi que son 1/3 de terrain droit. Le joueur de gauche protège le 1/3 du milieu du terrain et vous ne protégez pas le 1/3 du terrain à gauche. Un coup «crosscourt» est un coup risqué d’un angle très difficile; ce coup doit aussi avoir beaucoup de «top spin» pour être réussi. La grande majorité des joueurs ne maîtrisent pas ce coup. Protégez le côté de la ligne et vous ferrez plus de points que vous en perdrez.  
Plus vous deviendrez habile au Pickleball, le moins de balles seront dirigées vers vous donc, ça deviendra plus difficile de gagner. Si votre partenaire est plus faible que vos adversaires et qu’il veut vraiment gagner, vous pouvez essayer d’amener vos adversaires à diriger plus de balles à vous seulement en:  
A) feignant un empiétement tout en gardant votre position et ils frapperont la balle par erreur vers vous.  
B) Empiétez réellement à l’occasion, mais avisez votre partenaire de ce que vous faites afin que celui-ci soit prêt à changer de côté pour vous couvrir.  
C) lorsque vous recevez la balle, vous devez en profiter et frapper un coup plus rapide qu’à la normale et espérez pour le mieux.  
En Résumé   
Soyez en position d’attaque rapidement! Arrêtez, les pieds en parallèle avec la balle au point de contact avec la raquette de votre adversaire.   
Le placement de la balle est plus important que la force avec laquelle vous la frappez. Frappez en direction des pieds ou à côté des pieds de votre adversaire. Ne sacrifiez pas le placement pour la force.   
Frappez la balle vers votre adversaire le plus faible et vers son coup le plus faible.   
Soyez constant. Ne frappez pas trop fort et ne faites pas d’erreur non forcée. Ne ratez jamais votre service ni un retour de service. Soyez patient.   
Essayez d’anticiper les balles «?out?» de vos adversaires.   
Des petits coups (Punch) à la volée et élancez-vous pour les frappes au sol.   
Avancez d’un pas vers votre adversaire lorsque vous frappez la balle. Pointez votre épaule droite vers votre adversaire, faites votre suivi vers votre adversaire et surveillez le point de contact de la balle sur votre raquette.   
Si vous voulez vraiment gagner, 80% de vos coups devraient être à la volée à partir de la ZAC.   
Définitions:  
Amortis: (frappe au sol) une balle que l’on frappe après qu’elle ait rebondi.  
Volée: une balle qui est frappée avant même qu’elle touche le sol.  
Lob: une balle qui est frappée au-dessus de la tête de votre adversaire et qui tombe à l’intérieur de la ligne de fond.  
Erreur non forcée: le joueur manque une balle qui n’est pas nécessairement difficile.  
ZAC: (zone d’accès contrôlée) l’aire de jeu devant le filet.  
Revers: lorsque vous frappez la balle sur votre côté gauche si vous êtes droitier et du côté droit si vous êtes gaucher.  
Coup droit: lorsque vous frappez la balle du côté droit de votre corps si vous êtes droitier et du côté gauche pour un gaucher.  
 Un coup 3/4 gagnant: en ne frappant pas un coup aussi fort que vous le pouvez afin de ne pas compromettre votre placement de la balle.  
Pas séparés : vos deux pieds sont en parallèle et prêts à se croiser dans les deux sens.  
Pas croisé: de la position de ‘pas séparés ´, vous placez votre pied droit vers le poteau gauche ou votre pied gauche vers le poteau droit sans déplacer votre autre pied.  

Coup gagnant: lorsque votre adversaire ne touche même pas la balle que vous lui envoyez.  
Top Spin: lorsqu’un joueur fait tourner la balle en la frappant de bas en haut, la balle a tendance à tomber rapidement parce que le contact de la balle et la raquette se fait en haut et au-dessus de la balle.  
Under-Spin: un joueur fait tourner la balle de haut en bas; la balle a tendance à monter à cause du point de contact qui se fait de haut en bas.  
Overhead (coup par-dessus-tête) : une balle qui est frappée au centre de la raquette lorsque le bras est allongé utant que possible au-dessus e la tête.  
Drop volley (amorti) : un petit coup frappé juste au-dessus du filet avec l’effet under spin afin que celle-ci ne rebondisse pas très haut.  
Empiètement : lorsqu’un joueur passe en avant de son partenaire pour frapper son coup.  
La Prise Continentale (Grip): lorsque la pointe du V entre votre pouce et votre index est au milieu du dessus de la poignée de votre raquette lorsque celle-ci est perpendiculaire au sol.  

Conclusion  

Amusez-vous bien...ce n’est qu’un jeu.  
Richard Movsessian est un ancien joueur du USTA classé 4.5 en double et professeur professionnel de tennis. Il est un membre certifié de la United States Professional Tennis Association. Il a été entraîneur d’une équipe de tennis universitaire et professionnel de tennis pendant 30 ans. Il demeure maintenant en Floride au ‘Villages’ où il adore jouer, approfondir ses connaissances et enseigner le Pickleball.  
N.B. Les lecteurs peuvent partager ce guide avec leurs collègues de Pickleball. Il est toutefois interdit d’utiliser ce guide sur un site web personnel ou commercial sans avoir reçu le consentement par écrit de Richard Movsessian.  
Le Guide Stratégique du Pickleball est protégé en vertu de certaines lois sur les droits d'auteurs et ne peut pas être copié, vendu ou distribué sans permission.  
Pour en connaître plus sur le Guide Stratégique de Pickleball, veuillez visiter le site PickleballCoach.com  
  
C 2006-2009 Richard Movsessian